Accueil

Le monde réel n'existe plus mais l’œuvre est une invitation à la méditation philosophique constante.

 

On y entre de plain pied comme on saute dans "Mary Poppins"…